A chacun son lait !

Le lait, un aliment essentiel à notre alimentation

Composant essentiel de notre alimentation au quotidien, le lait se décline en de multiples variantes pour toute sorte d’utilisations et pour tous les goûts. Quelle que soit sa forme, le caractère remarquable du lait fait qu’il conserve toujours ces 16 éléments nutritifs de base*

  • Le lait entier

    C’est un produit qui contient au moins 3,25% de matière grasse, ce qui le rend plus léger que la crème. Cette teneur en matière grasse varie selon plusieurs facteurs comme la race de la vache, son âge, son alimentation ou encore la période de lactation. Mais saviez-vous que le lait collecté, acheminé en laiterie, était d’abord pasteurisé puis séparé de la crème par une centrifugeuse ? Ce n’est que dans une seconde étape que la crème est réintroduite, à hauteur de 3,6g par 100 ml de lait, quantité minimum qui définit le lait entier. Cette teneur en matière grasse fait du lait entier un produit utilisé le plus souvent dans les recettes pour en rehausser le goût et la texture. On reconnaît l’emballage du lait entier à son bouchon rouge, code universellement adopté par l’industrie laitière.

  • Le lait demi écrémé

    C’est sans nul doute le lait le plus populaire et le plus consommé. C’est un produit qui a subi le même process de pasteurisation que le lait entier mais dont la quantité de crème réintroduite est moindre. Un lait demi écrémé contient entre 1,5 et 1,8 gr de matière grasse pour 100 ml de lait. C’est donc un bon compromis qui préserve le goût du lait sans être trop gras. Il est donc parfait pour les enfants qui le digèrent plus vite comme pour les grands. On le reconnaît facilement à son bouchon bleu.

  • Le lait écrémé

    C’est un produit particulièrement recommandé aux personnes enregistrant un taux de cholestérol élevé ou désireuses de suivre un régime. Il ne contient pas plus de 0,5 g de matière grasse par 100 ml de lait. Plus liquide et légèrement translucide, il est aussi moins savoureux que les laits entier et demi écrémé. Cette différence de consistance le rend difficile à utiliser en cuisine, notamment dans des recettes très lactées. C’est donc un produit qui s’utilise davantage pour une consommation directe, à boire. On le reconnait facilement à son bouchon vert.

  • Le lait aromatisé chocolat

    aromatisé-chocolat.pngC’est un produit qui possède les mêmes apports nutritifs que le lait nature, auquel a été ajouté du cacao et du sucre dans une proportion équivalente à ce qu’elle est dans un jus de pomme naturel sans sucre ajouté. Cette aromatisation permet de disposer d’un produit chocolaté convenant parfaitement aux enfants en pleine croissance qui n’apprécient pas le goût du lait et auxquels il est difficile de faire consommer quotidiennement le nombre de portions lactées recommandées. Les recherches effectuées en Europe démontrent que les enfants et adolescents buvant du lait aromatisé consomment davantage de lait que les autres et enregistrent ainsi une alimentation plus équilibrée, sans sur poids. De même, l’équilibre protéines-glucides du lait aromatisé chocolat en fait une boisson idéale pour s’hydrater et récupérer après une séance de sport. A glisser dans le cartable donc !

  • Le lben et le raïeb

    Il s’agit de laits crus produits comme le yaourt par fermentation mais avec des ferments et un process différents. Côté ferments, le Lben ou le Raïeb s’obtiennent par l’introduction de Bifidobacterium dans le lait avec une température et une durée d’ensemencement différentes de celles des yaourts. Un verre de Lben ou de Raïeb apporte les mêmes apports nutritifs qu’un verre de lait, y compris en termes de calcium. Quant aux bactéries lactiques, elles jouent un rôle important dans la préservation de la flore intestinale. C’est pourquoi, sans contre indication médicale, le Lben ou le Raïeb peuvent être consommés par toute la famille.